DIRECT RADIO – Spécial Ry-Ponet le dimanche 19 mai 2019 avec PYR FM sur 91.8

La Plateforme Ry-Ponet est fière de vous annoncer la tenue d’un direct radio  lors de la 4e édition du Ry-Ponet en fête ce dimanche 19 mai rue des Fourons à Chênée-Thiers. Le direct aura lieu de 10 à 18h sur PYR FM 91.8 MHz et en streaming sur cette page.

Qui parlera mieux de PYR Radio que PYR Radio ?



PROGRAMME du direct ( 19/05/2019 – 91.8 FM)

Le menu qui suit sera saupoudré de musique liégeoise libre de droits et non dénuée d’humour :

  • 10h à 11h : « Bons baisers du Ry-Ponet ! » (contexte général de notre « chantier radioactif » = situation géographique, magie du site et son histoire + historique de votre lutte + actions et participation à OLT).
  • 11h à 12h : « Logement vs. Agriculture bio » (discussion sur les possibles en agriculture bio dans un aménagement du territoire mûrement réfléchi intervenant.e.s en plateau).
  • 12h à 13h : « Luttes urbaines part 1 » (présentation et débat autour d’expériences citoyennes de remise en cause du modèle de métropolisation laissant peu de place à l’écologie sociale).
  • 13h à 14h : « Le Hêtre ou le néant » (diffusion du documentaire radio de Sarah Fautré (volet 1 de la série « Les Désobéissants » produite il y a 10 ans)
  • 14h à 15h : « Luttes urbaines part 2 » (intervenant.e.s extérieur.e.s, en plateau pour quelques exemples de réponses citoyennes à l’avancée de ce phénomène (Haren, NDDL, Turin, Montreuil, Liège et tant d’autres).
  • 15h à 17h : « Ryppyr Café » (micro ouvert au public pour cette tranche ludique avec la diffusion d’extraits de 3 des 4 balades, ambiance de la fête, petites annonces éventuelles par riverain.e.s, séance dédicaces via disques demandés convertisen licences libres ou domaine public).
  • 17h à 18h : « Comme un parfum de sociologie radiophonique à la petite semaine » (micro ouvert au public de la fête un sondage tout-terrain et sur le vif, cette fois amorcé par un micro-trottoir de « Radio ça bouge dans les sous-bois » consacré aux radios libres début 80’s et revisite des expériences radio du passé sur le site du Ry-Ponet (Radio Kawa à la ferme Ste-Anne, Radio Power au bunker et Radio Véronique au manège du Ry-Poney, toutes librement pirates à l’époque)

PYR FM, kesako ? Petite nitroduction. – Par PYR FM.

Après s’être jetée à l’eau, pour sa mise à feu (réussie) le 23 septembre 2018, en compagnie de quelques petits débrouillards éco-cernés, croisant le fer avec ce « glorieux » passé industriel du bassin liégeois et, pour nos âmes, en quête de pistes vers un futur radieux plutôt qu’irradiant (www.croisieretoxique.org), PYR FM part cette fois à la rencontre d’une autre dynamique portant prise de conscience et action collectives, et débarque sur le très aéré (voire aérien) site du Ry-Ponet qui, avec plusieurs siècles d’extractivisme forcené entre autres vécus, dégage encore et toujours une magie certaine…

Un unique « oufti-panorama » guidant nos yeux hallucinés vers les vallées de Meuse, Ourthe et Vesdre ne suffit-il pas pour s’en convaincre ? A présent valorisée avec bienveillance et pertinence par ses riverain.e.s, véritables promoteurs de ce « Paysage à préserver » et (de) bien davantage (www.ryponet.be), cette enclave du plateau de Herve en métropole liégeoise est sur le point de se parer d’une identité singulière bien inspirée face aux tentatives sans cesse répétées de vénaux prédateurs d’en faire, avec pertes et fracas, une énième forteresse de béton aux allures indigestes, connaissant pour seul ciment un train de vie carnassier à grande vitesse et ce, en dépit du droit à la sagesse…

Tu auras compris que PYR FM se la joue « radio verte », puisant son inspiration de ces radios libres (et pirates à l’époque) qui ont fleuri à Liège (Radio ça bouge dans les sous-bois fut portée par des membres des Amis de la Terre) comme un peu partout ailleurs, au tournant des années 70/80. Ce fut là une tentative de tirer le signal d’alarme face au désastre écologique, déjà bien réel et visible à travers des projets pharaoniques en des lieux reculés ou les menaces du nucléaire civil et militaire par exemple. Comme on le sait maintenant, la suite immédiate des événements dans ce bas monde ne donnera que raison à ces pionniers, Tchernobyl en tête, bien entendu.

En écho au climat actuel, voyant la jeunesse se lever contre l’establishment, en toute autonomie et de manière inattendue, PYR FM s’est modestement lancée dans un processus de radio « sporadico-nomad&phémère » d’intervention tout-terrain, afin de relayer sur les ondes locales des initiatives populaires autogérées.

Voulue comme une aventure cascadeuse et participative, PYR FM est une radio bricolée à moindre frais, pour l’instant quasi invisible sur internet (pas d’hébergement sur site ni sur les « réseaux sociaux toilettés »). La parole y est libre, tout comme son habillage sonore et sa sélection musicale le sont également (licences libres et domaine public), faisant en outre la part belle à des artistes locaux trop peu ou pas du tout diffusés par ailleurs.

Et à force d’expériences répétées, PYR FM devrait, en certaines occasions, se libérer du marquage institutionnel permanent dans lequel elle s’est volontairement incrite. « Radioter » librement, sans contraintes émanant des « officiels », sera probablement un « must » à moyen terme… Une question de cohérence !

Ce projet, s’il résonne au départ un peu comme une farce, n’en est pas moins né de constatations édifiantes sur la pire bande fm qui, à de rares exceptions près, est phagocytée depuis 1985 par une caravane publicitaire orchestrée depuis des « boîtes » plus puissantes que jamais alors qu’est annoncé pour « bientôt » (mais de longue date) le passage à la radio numérique, Lorsque l’on est depuis longtemps curieux de ce qui se trame sur le réseau hertzien, cela relève donc de la farce…

Et quoi de plus sérieux qu’une farce ? Une autre farce, évidemment ! Et en pure (auto)dérision s’il vous plaît. Rien que prononcé, le nom de PYR FM la met à l’abri et lui autorise à péter des flammes en Cité ardente, à essayer en tout cas.

C’est pourquoi une flopée de braves gens « radioactifs » de Bruxelles et Liège se retrouvent ici pour assurer la couverture de cette 4ème édition du « Ry-Ponet en fête »:

Zoé & Marie-Sophie (www.parapresse.com et http://lesroussepetards.be), Thierry (http://commesurdesroulettes.blogspot.com), Luca (http://urbagora.be), Giuliano, Greg & Hugues (http://certaine-gaite.org) et enfin Ludo & Christian (émission « La Porte ouverte à toutes les Fenêtres » sur www.48fm.com et labomedia.unblog.fr)

La sonorisation de l’événement, la logistique studio et le streaming sont assurés par Radio Wa-Wa-Wa / D’une Certaine Gaieté asbl (https://www.entonnoir.org)

PYR FM en action à une encâblure de la rue Belleflamme, voilà qui pourrait bien provoquer quelques jolies étincelles ou quelques gentils pétages de plombs…

PleazYouЯRadio…

PYR FM (« Plus chaude que le béton ! »)