Le Ry-Ponet dans la Déclaration de Politique Communale (DPC) de la Ville de Liège

Lors du Conseil communal de la Ville de Liège de ce 4 février 2019, le Collège communal a présenté la Déclaration de Politique communale. Ce document décrit les politiques que souhaite mener le Collège communal pour la législature 2018-2024.

Le Ry-Ponet y est cité à deux reprises.

Faire exister le Parc du Ry-Ponet

Dans le chapitre « 5.3. Verdurisation de la ville » est indiqué « La Ville de Liège va s’engager dans une politique volontariste de verdurisation de la ville (des espaces, des bâtiments et des infrastructures publics) en veillant à protéger la biodiversité et le patrimoine arboricole de la Ville de Liège et à augmenter le coefficient de biotope dans les quartiers. […] un plan de valorisation des grands espaces verts sera adopté. […] Nous investirons également pour permettre à chaque citoyen d’avoir accès à un parc ou un espace vert aménagé et bien entretenu à 10 minutes de chez lui. A ce sujet, un parc sera développé au « Ry-Ponet » […] ».

La mention du parc du Ry-Ponet dans la Déclaration de Politique communale est cohérente avec le contenu de la motion adoptée par le conseil le 30 octobre 2017 (voir ici).

La Ville de Liège y avait déclaré reconnaître  la valeur du site « du Ry-Ponet », spécialement dans sa dimension paysagère et avait indiqué considérer que sa préservation était un enjeu majeur pour l’avenir de l’agglomération;

Voir aussi l’article de presse : « La Ville de Liège reconnaît la valeur du site dit « du Ry-Ponet » … et considère que sa préservation est un enjeu majeur pour l’avenir de l’agglomération »

Le contenu de la Déclaration de Politique communale est un pas de plus que notre Plateforme n’hésitera pas à emboîter…

Une concertation avec la Plateforme Ry-Ponet

Dans le chapitre « 12.1. Citoyenneté et participation », la déclaration est la suivante :

« Tel qu’énoncé d’entrée de jeu, il nous parait absolument nécessaire d’impliquer le plus de citoyens dans la gestion communale. A cette fin, nous mettrons en place de véritables outils de participation citoyenne dans le cadre de l’élaboration des divers plans mentionnés dans la présente DPC (Schéma communal de développement territorial, plan de lutte contre la pauvreté,…) et nous activerons, dès 2019, un budget participatif d’ampleur.

Nous renforcerons également les capacités d’actions des comités de quartier et nous inclurons systématiquement les citoyens dans la conception des aménagements qui concernent leur quotidien.

La participation citoyenne sera également renforcée dans le cadre du développement de projets urbanistiques dans les quartiers.

A titre d’exemple, le Collège concertera les différents collectifs pour déterminer la manière de développer l’ensemble du site de la Chartreuse de manière cohérente et concertée. Cette façon de faire sera reproduite en d’autres endroits du territoire communal (Ry-ponet, Naniot-Molinvaux,…). »

Depuis notre création, notre Plateforme est demandeuse de collaborer à l’aménagement de notre territoire. Nous pensons que les citoyens ont une réelle plus-value à apporter.

D’autres sujets intéressants:

La Déclaration de Politique communale contient encore d’autres sujets chers à la Plateforme.

Une politique en matière de logements

Le chapitre « I. Une Ville où l’on trouve plus de logements accessibles et de qualité » met l’accent sur des opérations de rénovation urbaine et la création d’un Plan Prioritaire d’Implantation de Logement (PPIL) prévoyant de s’attaquer aux logements inoccupés et à l’affectation des étages des commerces. La Déclaration indique également que « La construction de nouveaux logements là où les transports en commun et les modes actifs seront aisément accessibles, pour combler les dents creuses et dans le respect des espaces verts nécessaires à la population » et que « nous veillerons aussi à reconstruire la ville sur la ville ».

Depuis sa création, notre Plateforme va plus loin que la « simple opposition » à un projet immobilier mal pensé. Nous plaidons en faveur de solutions offrant un logement bien pensé et respectueux. 

Une volonté de préserver des terres agricoles

Le chapitre « 5.4 Promouvoir une alimentation de proximité et de qualité » indique « Nous soutiendrons les projets d’agriculture urbaine et assurerons le suivi du pacte de Milan pour développer, à Liège, l’alimentation durable en soutenant les initiatives des acteurs associatifs et privés liégeois de la ceinture alimentaire. Nous ferons en sorte de préserver les terres des terrains maraîchers pour y développer et pérenniser des projets durables. »

Notre projet de création de coopérative à la Ferme Sainte-Anne rencontre parfaitement cette volonté.

Ferme Sainte-Anne

Enfin… une vision globale en matière d’aménagement du territoire

Le chapitre « II. Une Ville dotée d’une politique urbanistique et immobilière intégrée » mentionne : « Une Ville comme Liège se doit de développer une vision globale de son territoire.

Pour cette raison, la Ville se dotera d’un schéma communal de développement territorial qui sera rédigé de manière concertée. Cela permettra d’avoir une vision globale sur l’ensemble du territoire.

Chaque nouveau projet s’inscrira de manière cohérente et respectueuse dans l’environnement urbain.

Grâce à cet outil, une stratégie supracommunale de développement territorial sera mise en place pour agir de concert contre l’étalement urbain dans l’intérêt de tous, tout en préservant nos espaces verts communs. Cette vision ambitieuse, cohérente et moderne se réalisera de manière globale.

Dans ce cadre, nous proposerons à Liège Métropole la création d’une nouvelle fonction de référence en matière d’aménagement et d’urbanisme sur le modèle du Bouwmeester.  [… ] La conservation et le déploiement des espaces verts existants resteront une priorité »

Nous pensons que cette vision globale est indispensable et sommes heureux qu’elle devienne enfin une des priorités des autorités.

Nous pouvons encore citer les volontés sur la mobilité, la valorisation du Patrimoine et le développement du tourisme, qui intéressent notre Plateforme à plus d’un titre.


L’entièreté du document « la Déclaration de Politique communale de la Ville de Liège » est téléchargeable sur le site internet de la Ville.


Revivez ici plus bas la présentation de la DPC faite par Monsieur le Bourgmestre Willy Demeyer lors du Conseil Communal du 4 février 2019.