L’étude sur le parc du Ry-Ponet a commencé

Un nouveau pas vient d’être franchi sur le (long) chemin qui mène à la création du Parc du Ry-Ponet. Et ce pas marque une avancée concrète importante.

Lors de sa réunion de novembre 2020, le Conseil d’administration de Liège Métropole, qui regroupe les 24 Bourgmestres des villes et communes de l’Arrondissement de Liège et les Président et Vice-Présidente du Collège provincial, avait décidé de lancer une étude « participative et de terrain »  pour définir l’avenir du site du Ry-Ponet, en associant tous les acteurs concernés.

Plusieurs bureaux d’études ont été contactés et ont remis une offre en vue de la réalisation de cette étude. Lors de sa réunion de mars, le Conseil d’Administration de Liège Métropole a désigné le bureau Atelier Caneva-s, basé à Anderlecht, pour réaliser une étude complète de 150 jours concernant le site du parc du Ry-Ponet et ceci sur différents aspects : foncier, agricole, paysager, patrimonial, biodiversité, sol, mobilité, accessibilité,… 

Dans le cadre de cette étude, il est notamment prévu que le bureau rencontre les divers pouvoirs publics concernés, les principaux propriétaires du site, des associations,… et bien entendu notre Plateforme Ry-Ponet. Nous serons très heureux de leur faire part de l’ensemble de nos recherches et de nos propositions.

L’étude devra prendre en compte les nombreuses spécificités du site du Ry-Ponet

Le document final du bureau Caneva-s devrait être rentré à Liège Métropole au terme des 150 jours, soit à la rentrée (sans doute vers la mi-septembre). Et il ne risque pas de prendre la poussière dans un tiroir puisqu’il sera la base sur laquelle Liège Métropole prendra position sur l’avenir souhaité pour l’ensemble du site du Ry-Ponet (qui, rappelons-le est situé à cheval sur quatre communes Liège, Beyne-Heusay, Chaudfontaine et Fléron).

Fin 2021 ou début 2022, l’avenir concret du Parc devrait donc se dessiner beaucoup plus nettement.

Cette actualité a été relayée dans la presse, au travers de deux articles parus le 24 mars 2021 dans la Dernière Heure et dans la Libre Belgique.